IaaS / PaaS / SaaS : Différences, Avantages et Limites des Solutions de Cloud Computing

Cloud Computing IaaS PaaS SaaS

Les offres d’Infrastructure as a Service (IaaS), de Platform as a Service (PaaS) et de Software as a Service (SaaS) appartiennent à la catégorie des offres de Cloud Computing. Ces offres permettent d’externaliser les différentes composantes d’un système informatique.

Le Cloud Computing 

Le Cloud Computing est le fait d’avoir accès, le plus souvent grâce à une connexion internet, à des infrastructures (serveurs, stockages …) et programmes informatiques (logiciels, systèmes d’exploitation …) hébergés à distance. Il s’oppose ainsi aux installations On Premise, où auto-hébergement, qui consistent à centraliser l’ensemble de son système informatique au sein de l’entreprise.

Les entreprises peuvent aujourd’hui choisir entre 3 types d’installation Cloud :

  • Le cloud public ou mutualiséqui est hébergé et géré par un fournisseur tiers et dont les ressources sont partagées entre plusieurs utilisateurs pouvant y accéder.
  • Le cloud privé ou dédiéqui est hébergé et géré par l’entreprise utilisatrice ou par un prestataire et dont les ressources sont utilisées uniquement par cette entreprise qui est la seule à pouvoir y accéder.
  • Le cloud hybride qui consiste à combiner le cloud public et le cloud privé grâce à un partage des ressources entre ces deux installations. Une entreprise ayant un pic d’activité ponctuel peut ainsi décider d’utiliser des ressources du cloud public pour y répondre sans avoir besoin d’augmenter celles de son cloud privé qui sont plus difficiles à mettre en place.

La différence entre IaaS, PaaS et SaaS

La différence principale entre les offres de IaaS, de PaaS et de SaaS réside dans le partage, entre l’entreprise et son fournisseur de service cloud, de l’hébergement et de la gestion des différentes couches constituant un système informatique (serveurs, stockages, logiciels …). Une entreprise pouvant ainsi passer d’un système informatique totalement On Premise à un système entièrement basé sur le Cloud.

Cloud Computing IaaS PaaS SaaS

IaaS : Infrastructure as a Service

L’Infrastructure as a Service (IaaS) consiste pour une entreprise à transférer l’infrastructure matérielle (hardware) de son système informatique chez son fournisseur cloud. Cela concerne les serveurs, les baies de stockages, le matériel de réseau et la virtualisation.

Le fournisseur de la solution IaaS a donc également pour responsabilité d’assurer la maintenance de ces infrastructures ainsi que leur résilience étant donné que c’est lui qui les héberge. La résilience étant la capacité du système à continuer de fonctionner malgré les pannes de certains de ses éléments.

L’entreprise choisissant une solution IaaS reste cependant responsable de toute la partie logicielle implantée sur l’infrastructure matérielle, qui est hébergée et gérée par son fournisseur de service cloud. C’est, par exemple, à l’entreprise de gérer le système d’exploitation (Windows, Linux …) et les logiciels qu’elle souhaite utiliser pour son activité (CRM, ERP …).

PaaS : Platform as a Service

En choisissant une solution Platform as a Service (PaaS), une entreprise donne plus de responsabilité à son fournisseur de service cloud. En effet, en plus d’héberger les infrastructures matérielles de son client, celui-ci est également en charge de la première couche de logiciels (software) de son système informatique.

Cette première couche software comporte tous les programmes permettant aux applications de l’entreprise de fonctionner et de communiquer entre elles. Elle est composée de Systèmes d’Exploitation (Linux, Windows …), de Middleware (Intergiciels) et de Runtime (Environnements d’Exécution). Un middleware est un programme permettant à différentes applications de communiquer entre elles. Un runtime est un programme permettant d’exécuter et de faire fonctionner un logiciel.

Dans le cas d’une solution PaaS, la responsabilité de l’entreprise se limite à la gestion des applications qu’elle souhaite utiliser pour son activité.

SaaS : Software as a Service

Dans le cas d’une solution Software as a Service (SaaS), l’entreprise transfert l’ensemble de la gestion de son système informatique à son fournisseur de service cloud. En effet, en plus d’héberger les infrastructures matérielles et la première couche de logiciels, le prestataire cloud aura également pour mission de gérer les applications de son client.

Ces applications sont des logiciels professionnels, aussi appelés progiciels, qu’une entreprise utilise pour assurer son activité. Ces applications sont, par exemple, les suites bureautiques, les logiciels de gestion de projet ou les ERP (Enterprise Resource Planning).

Le terme Marketing as a Service (MaaS) peut être employé lorsqu’il s’agit d’applications marketing hébergées dans le cloud. Ces solutions peuvent être un logiciel CRM (Customer Relationship Management) ou des outils de web analytique par exemple.

Modèles de paiement des solutions IaaS, PaaS et SaaS

Les entreprises proposant une solution de cloud computing, que ce soit une solution IaaS, PaaS ou SaaS, peuvent proposer à leur client de choisir entre deux types de système de facturation : payer un abonnement fixe ou payer à l’usage (pay-per-use). Certains fournisseurs ne proposent qu’un de ces deux systèmes de facturation à leurs clients.

Abonnement

L’abonnement est un modèle de paiement où l’entreprise, utilisant la solution cloud, est facturée de manière séquentielle. Dans un système d’abonnement, le paiement est pour la plupart du temps mensuel et le montant de celui-ci est fixe.

Etant donné que le coût de ne varie pas, il est facile pour l’entreprise de l’anticiper et de l’intégrer dans ses budgets prévisionnels. Cependant, si pendant une certaine période l’entreprise n’utilise pas la totalité des ressources comprises dans son abonnement, elle devra quand même payer la totalité du montant de ce dernier. Le model de paiement à l’usage permet de répondre à cette limite.

Paiement à l’Usage : Pay Per Use

Le paiement à l’usage, ou pay per use, est un model de paiement ou le fournisseur de solution cloud facture son client en fonction de l’utilisation que ce dernier fait de son service. Cette utilisation de la solution peut par exemple être mesurée en fonction de la quantité de ressources utilisée ou en fonction du nombre d’utilisateurs y ayant accès.

Ce type de facturation offre l’avantage d’être très flexible pour l’entreprise qui ne paie que le montant exact correspondant à l’utilisation réelle du service cloud. Cependant, les coûts sont plus difficiles à estimer et elle doit être capable de prévoir son utilisation du service pour pouvoir les calculer.

Avantage des solutions IaaS, PaaS et SaaS

Les solutions de Cloud Computing offres de nombreux avantages pour les entreprises choisissant ce type de solution, notamment en termes de Coût et de Flexibilité.

Diminution des Coûts

Le fait de faire héberger son système informatique chez un prestataire au lieu de l’installer au sein des locaux de l’entreprise entraine une diminution des coûts de gestion de ce dernier. Cette diminution des coûts intervient à deux niveaux :

  • Les coûts dinvestissement (CAPEX): La mise en place d’un système informatique demande un investissement très conséquent de la part de l’entreprise qui doit acheter le matériel (serveurs, logiciels …) et également le faire fonctionner. Elle est également en charge de trouver et de préparer le lieu qui servira à héberger son système. Dans le cas d’une solution cloud, c’est au prestataire que revient ces différentes responsabilités. Les dépenses d’investissement (CAPEX) sont donc pratiquement nulles et remplacées par des dépenses d’exploitation (OPEX) lorsque l’entreprise commence à utiliser la solution cloud.
  • Les coûts d’exploitation (OPEX): Héberger un système informatique est quelque chose qui coûte cher pour une entreprise. En effet, c’est à elle de s’occuper de sa maintenance, de mettre à jour les différents logiciels et de prendre en charge les coûts de fonctionnement comme les dépenses énergétiques par exemple. Ces coûts peuvent varier et ne sont pas toujours facile à prévoir. Grâce au solutions cloud, l’entreprise transmet ces responsabilités à son prestataire en payant un abonnement comprenant ces différentes charges.

Augmentation de la Flexibilité

Les solutions IaaS, PaaS et SaaS présentent également l’avantage d’apporter une réelle flexibilité aux entreprises.

  • Evolutivité: Si une entreprise voit son activité se développer et son besoin en ressources informatiques augmenter également, elle peut demander à son fournisseur de cloud computing de lui allouer plus de ressources en échange d’une augmentation du montant de son abonnement. Ce système offre plus de flexibilité qu’un système on-premise dont la scalabilité peut être limitée par de nombreux paramètres (capacité d’investissement, manque de place …).
  • Réactivité : Le fait de pouvoir faire évoluer sa solution cloud en fonction de l’augmentation ou de la diminution de ses besoins en ressources informatiques permet à l’entreprise de réagir rapidement aux évolutions de son activité. Elle n’est plus dépendante des coûts fixes engendrés par un système informatique on-premise.

Limites des solutions IaaS, PaaS et SaaS

Dépendance

La première limite des solutions de cloud computing concerne la dépendance d’une entreprise vis-à-vis de son fournisseur. En effet, en choisissant une solution cloud, l’entreprise décide de faire confiance à son prestataire pour assurer son bon fonctionnement. Si celui-ci rencontre une panne, l’entreprise sera directement impactée et elle ne pourra pas intervenir étant donné que ce ne sont pas ses installations. Le choix de son prestataire est donc crucial.

Sécurité et confidentialité des données

La sécurité et la confidentialité des donnée est le deuxième point à prendre en compte concernant les solutions de cloud computing. En effet, les données de l’entreprise seront stockées chez son fournisseur et non plus dans ses locaux. Il est donc primordial pour une entreprise choisissant ce type de solution de s’assurer que son fournisseur respecte toutes les normes de sécurité et que sa politique de confidentialité concerne bien l’ensemble des données stockées.

Des solutions en plein essor

Grâce aux nombreux avantages qu’elles procurent, les solutions de Cloud Computing connaissent un véritable engouement de la part des entreprises de différents secteurs. Aux solutions d’Infrastructure as a Service (IaaS), de Platform as a Service (PaaS) et de Software as a Service (SaaS), viennent s’ajouter des solutions plus spécialisées comme les solutions d’HPC as a Service (HPCaaS), par exemple, permettant aux entreprises d’accéder au Calcul Haute Performance (Supercalculateurs) à moindre coût.

Sources :

https://www.lebigdata.fr/definition-saas

https://www.appvizer.fr/magazine/services-informatiques/stockage/iaas-paas-saas-quelles-differences

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *